mardi 5 décembre 2017

lettre d'Eole

Chers parents ,
Je me demande si je pourrai dormir dans un lit à présent . On est habitué à coucher par terre ou sur la paille . A trois heures , les Boches nous ont bombardés en première ligne . Nos troupes ont trouvé un espion . Beaucoup de mes camarades sont morts . Le Conseil de Guerre à décidé
de se replier , les Boches ont gagné du terrain . Je m en sortirai peut être , je vous aime .
Eole , le 9 avril 1915